Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/central/nouvelles/2019/03/14/le-monde-est-vaste.html

Le monde est vaste. Nous devons donner aux étudiantes et étudiants de tous les horizons l’occasion

14 leaders livrent leurs réflexions sur la philanthropie au bénéfice de la Faculté des beaux-arts

Sur Facebook, Twitter et Instagram, la communauté de Concordia illustre l’influence qu’aura le don de la fiducie familiale Peter-N.-Thomson à l’Université et ailleurs.

Joignez-vous à nous et utilisez les mots-clics nd #MerciFamilleThomson et #ThankYouThomsonFamily et apprenez-en plus sur La Campagne pour Concordia.

Voici quelques témoignages de grands noms de Concordia.


Alan Shepard Recteur, Université Concordia

Alan Shepard
Recteur, Université Concordia

« Comme toute autre université, Concordia compte sur le soutien philanthropique du secteur privé pour exceller. C’est ce que nous assure la fiducie familiale Peter-N.-Thomson. Le monde est vaste. Nous devons donner aux étudiantes et étudiants de tous les horizons l’occasion d’explorer les profondeurs de l’expérience humaine, et ce, par des innovations artistiques réalisées en classe, en atelier ou sur le terrain. La Faculté des beaux-arts concrétise tout cela. » 


Rebecca Duclos Doyenne, Faculté des beaux-arts

Rebecca Duclos
Doyenne, Faculté des beaux-arts

« Depuis des centaines d’années, l’identification à la nouvelle génération constitue l’élément clé du sens conféré à l’expression “praticien de l’art”. Le présent don est exaltant à plusieurs égards. Par exemple, il permettra à nos étudiantes et étudiants de s’affranchir totalement et de devenir les meilleurs praticiens possible dans le domaine de la création. En effet, ils ne seront pas préoccupés par le financement de leurs investigations artistiques ou leur capacité à se déplacer librement dans le monde en vue de le dynamiser à leur gré. »


Daniel Cross, Directeur intérimaire, École de cinéma Mel-Hoppenheim

Daniel Cross, B. Bx-arts 1991; M. Bx-arts 1998
Directeur intérimaire, École de cinéma Mel-Hoppenheim

« Le soutien de nos donatrices et donateurs revêt une extrême importance, car il illustre aux membres de la communauté élargie de même qu’à ceux de l’effectif étudiant l’apport crucial et l’incomparable talent de nos artistes en devenir. Cette démarche d’autonomisation favorise l’estime de soi, tout comme l’expression de la personnalité participe au renforcement de la confiance en soi. Ces éléments forment les pierres d’assise non seulement de l’excellence en création artistique et de la réalisation de grandes œuvres d’art, mais également de la formation d’une communauté des plus dynamiques et d’un idéal citoyen d’envergure. » 


Johanne Sloan, Directrice, Département d’histoire de l’art

Johanne Sloan, B. Bx-arts 1983
Directrice, Département d’histoire de l’art

« Nul doute, ce don procure à bon nombre d’entre nous une occasion inespérée de multiplier et de diversifier les collaborations. Selon moi, la réalisation des projets de toutes sortes que permettra le présent apport pécuniaire, que ce soit sous la forme d’un apprentissage expérientiel – notamment la participation à une école de terrain – ou d’une aide financière accordée à des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs, se doublera de la possibilité d’établir des liens avec les membres de communautés spécifiques, et ce, aussi bien à Montréal qu’autre part. »


Juan Carlos Castro Directeur, Département d’éducation artistique

Juan Carlos Castro
Directeur, Département d’éducation artistique

« Il faut absolument accorder à la philanthropie un rôle de premier plan dans la constitution et la diffusion de savoirs publics – tout particulièrement dans le domaine des arts. De tout temps, le travail et l’éducation artistiques ont bénéficié du mécénat. Il importe aujourd’hui de garder bien vivante cette tradition et de continuer à soutenir la production de connaissances dans la sphère de la créativité. En effet, l’enrichissement du paysage culturel élargi en dépend. »


Mark Corwin  Directeur, Département de musique

Mark Corwin
Directeur, Département de musique

« L’obtention d’un don de cette nature représente assurément une étape cruciale, d’autant plus que cette marque de reconnaissance vient d’un milieu éloigné du domaine de l’éducation. Première en importance au Canada, la Faculté des beaux-arts de Concordia se distingue par son unicité. De fait, elle réunit sous un même toit presque toutes les disciplines associées aux arts visuels et aux arts de la scène. Aucun établissement d’enseignement supérieur québécois et bien peu à l’international peuvent se targuer d’offrir un si vaste choix. »


Silvy Panet-Raymond Directrice, Département de danse contemporaine

Silvy Panet-Raymond
Directrice, Département de danse contemporaine

« Parmi les avantages à long terme d’un tel apport figure la licence d’incubation artistique. Quand on donne au créateur la possibilité de mûrir son œuvre, de jouir du soutien de ses semblables et de participer à l’apprentissage entre pairs, on favorise l’éclosion de la nouvelle génération. »


Ursula Neuerburg-Denzer  Directrice, Département de théâtre

Ursula Neuerburg-Denzer
Directrice, Département de théâtre

« Un don d’une telle envergure nous permettra de rêver plus grand, de planifier à plus long terme et de multiplier les possibilités pour nos étudiantes et étudiants. Les apports financiers de ce type nous remplissent bien sûr de fierté. Par ailleurs, ils procurent quantité d’occasions à ceux et celles qui œuvrent en beaux-arts. Il s’agit pour l’essentiel de nos étudiants, à qui nous devons la renommée dont nous jouissons. Nous espérons que le généreux soutien de la fiducie familiale Peter-N.-Thomson incitera nos artistes en herbe à créer des œuvres toujours plus innovantes. Repoussant ainsi les limites de l’art, ils défricheront de nouveaux territoires que pourra ensuite cultiver la Faculté des beaux-arts. »


Guylaine Vaillancourt  Directrice, Département de thérapies par les arts

Guylaine Vaillancourt
Directrice, Département de thérapies par les arts

« Le présent don procure des avantages inespérés à nos étudiantes et étudiants. D’entrée de jeu, il nous permettra de leur fournir plus de services. De même, nous serons en mesure d’étendre la gamme de prestations que nous assurons, dans d’autres contextes, à diverses clientèles. En outre, nos curriculums attireront dorénavant un nombre accru de candidates et candidats de haut calibre. La Faculté des beaux-arts de Concordia offre le seul programme d’études supérieures en thérapies par les arts au Canada. Les étudiants qui y participent viennent des quatre coins de l’Amérique du Nord, voire d’Europe, d’Amérique du Sud et d’Asie. Nul doute, ils seront portés par l’élan que nous insuffle ce don. »


pk langshaw  Directrice, Département de design et d’arts numériques

pk langshaw
Directrice, Département de design et d’arts numériques

« Je constate que l’aspect financier pose de plus en plus de difficultés à ceux et celles qui entreprennent des études supérieures. Certains de nos étudiants n’ont pas le choix : ils doivent travailler en plus d’étudier à temps plein et de se consacrer à leur recherche. Aussi, toute forme d’aide financière constitue un apport vraiment crucial pour ces derniers, bien sûr, mais également pour leurs camarades. Outil idéal pour recruter les meilleurs candidats, le présent don incitera par ailleurs d’autres mécènes à manifester leur générosité. »


Leila Sujir  Directrice, Département des arts plastiques

Leila Sujir
Directrice, Département des arts plastiques

« Voir qu’un donateur s’intéresse à notre faculté – et qui plus est dans une perspective à long terme – m’apparaît un événement des plus stimulants. Les arts visuels et les beaux-arts ne retiennent pas nécessairement l’attention des donatrices et donateurs. Aussi sommes-nous ravis quand ils nous l’accordent! Je suis vraiment reconnaissante que des mécènes aient décelé des possibilités d’investissement dans un établissement d’enseignement. En effet, leur apport contribue à l’épanouissement de la culture. Au fil du temps, il générera des découvertes, des réalisations et des innovations dans le domaine des arts. »


Daniel Lalonde Gestionnaire de portefeuille; premier vice-président, Financière Banque Nationale

Daniel Lalonde
Gestionnaire de portefeuille; premier vice-président, Financière Banque Nationale

« Peter représentait une figure paternelle à mes yeux. Je suis fort heureux qu’une partie de son héritage s’incarne à Montréal, sa ville natale – plus précisément dans une université méritoire et dans une faculté qui aurait fait sa fierté. Selon moi, il serait vraiment ravi de savoir que des étudiants et des artistes devront un jour leur élan créatif et leur réussite à sa générosité. »


Peter Kruyt, B. Comm. 1978 Conseiller principal, Power Corporation du Canada

Peter Kruyt, B. Comm. 1978
Conseiller principal, Power Corporation du Canada; ex-président du conseil d’administration, Université Concordia

« Peter N. Thomson appartenait à une famille montréalaise très en vue et très prospère. Ses membres se montraient généreux et attentionnés envers leurs concitoyens. Le présent don s’inscrit tout à fait dans la pensée de Peter. Aussi, tant l’idée que la concrétisation de cette action philanthropique me semblent merveilleuses – parfaites, même. Parce qu’il ouvre des perspectives inédites pour la nouvelle génération, ce don se révèle d’autant plus motivant. »


John Rae  Vice-président à la retraite, Power Corporation du Canada

John Rae
Vice-président à la retraite, Power Corporation du Canada

« Ce don en dit beaucoup sur la personnalité de Peter… Cet homme discret se distinguait par sa grande générosité. Les arts revêtent une extrême importance sur le plan sociétal. En fait, ils assurent une fonction vitale dans nos collectivités. Nous devons donc aider les créatrices et créateurs de la nouvelle génération à explorer leur art et à faire connaître leur talent au plus vaste public possible. Nous oublions parfois l’influence déterminante qu’exercent les arts dans le maintien de la cohésion sociale et l’expression de nos valeurs citoyennes. »



Back to top Back to top

© Université Concordia