Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/central/nouvelles/2017/04/10/kpmg-investit-250-000-dans-lenseignement-gestion-concordia.html

KPMG investit 250 000 $ dans l’enseignement de la gestion à Concordia

Ce nouvel appui est destiné à des bourses d’études supérieures et à la création d’un rapport sur l’activité entrepreneuriale au Québec
10 avril 2017
|
Par James Gibbons

Un nouveau don aura de grandes retombées. KPMG, l’une des plus importantes sociétés de services professionnels à l’échelle mondiale, a octroyé 250 000 $ à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia. La somme est destinée au financement de bourses et à l’élaboration d’un rapport sur l’activité entrepreneuriale au Québec. 

KPMG gift announcement Bram Freedman, vice-recteur au développement et aux relations extérieures; Alan Shepard, recteur de l’Université Concordia; Michael Baratta, associé, audit, KPMG; Robert Nason, professeur agrégé, l’École de gestion John-Molson et directeur pédagogique, indices entrepreneuriaux québécois KPMG-JMSB; Stéphane Brutus, doyen de l’École de gestion John-Molson

Une bourse de 20 000 $ et une autre de 5 000 $ seront accordées chaque année respectivement à un doctorant et à un étudiant à la maîtrise. Annoncées le 29 mars 2017 et attribuées en fonction des résultats scolaires, ces bourses renouvelables s’adressent aux citoyens canadiens, aux résidents permanents et aux étudiants étrangers.

Par ailleurs, un montant de 25 000 $ par année sera attribué à un second volet : l’établissement du rapport annuel sur les indices entrepreneuriaux québécois KPMG-JMSB. Ce document d’un grand intérêt synthétisera les activités du secteur privé au Québec. Il sera diffusé auprès des petites entreprises et des décideurs politiques.

« KPMG a à cœur d’améliorer les études en gestion au Québec, déclare Michael Baratta, associé, audit, KPMG. Pour y parvenir, nous devons non seulement partager notre expertise et nos connaissances, mais aussi offrir un soutien financier substantiel et à long terme. Or, c’est précisément ce que ce nouveau fonds nous permet de faire. »

« KPMG est un mécène de longue date pour notre Université, affirme Alan Shepard, recteur de Concordia. Nous remercions l’entreprise de contribuer à notre essor et de nous aider à devenir l’université nouvelle génération du Canada grâce à des recherches et à un enseignement novateurs. »

Le vice-recteur au développement et aux relations extérieures de Concordia, Bram Freedman, voit cet appui comme un moyen d’approfondir les connaissances dans le domaine.

« KPMG affirme encore davantage son engagement à l’égard de causes qui comprennent l’éducation. Nos étudiants des cycles supérieurs, en particulier les doctorants, ont d’ambitieux projets qui affinent le savoir dans leur domaine de spécialité, commente-t-il. Le rapport que finance ce don sera un outil précieux. En effet, les petites et moyennes entreprises ne disposent pas nécessairement des ressources voulues pour créer un document de ce calibre. »

« Nous comptons parmi les universités les mieux cotées sur la scène mondiale », rappelle Stéphane Brutus, doyen intérimaire de l’École de gestion John-Molson. « Grâce à l’appui du secteur privé, nous pouvons consolider notre avance et donner la chance à nos étudiants de se concentrer sur l’essentiel : leurs études. Concordia vise entre autres à “aller plus loin”. Or, le rapport sur les indices s’inscrit dans ce vecteur stratégique, car il se fonde sur des données du monde réel, et les résultats sont diffusés auprès du public. 

#CUgiving

Liens connexes

 



Back to top

© Université Concordia