Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Un chercheur de Concordia accède à la Société royale du Canada… Faites sa connaissance!

Les travaux de Damon Matthews sur les systèmes climatiques et la durabilité lui valent de devenir membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science
13 septembre 2016
|
Par Renée Dunk

Combien de temps reste-t-il pour prévenir les effets dangereux des changements climatiques?

Damon Matthews Pour Damon Matthews, « il s’agit d’une occasion fantastique ».

Damon Matthews, titulaire de la chaire de recherche de l’Université Concordia en climatologie et en durabilité et professeur au Département de géographie, d’urbanisme et d’environnement, se consacre à cette question depuis plus d’une décennie.

Considéré comme un chef de file dans son domaine, le Pr Matthews étudie les systèmes et changements climatiques de même que la modélisation environnementale. Aujourd’hui, ses travaux lui procurent une des plus grandes distinctions au pays : l’admission au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada.

Fondé en 2014 afin de saluer l’œuvre de grands intellectuels et précurseurs canadiens dans diverses disciplines, le collège comptait déjà quatre chercheurs de Concordia parmi ses membres. En effet, Steven High, Erin Manning et Vincent Martin ont fait partie de la toute première cohorte, tandis que Muthukumaran Packirisamy s’est vu admis au collège l’an dernier. Aujourd’hui, Damon Matthews se dit fort honoré d’y représenter lui aussi l’Université.

« Il s’agit d’une occasion fantastique de lier connaissance et d’échanger avec de jeunes érudits et chercheurs, tous plus intéressants les uns que les autres, affirme le Pr Matthews. Je suis particulièrement reconnaissant aux autorités de Concordia pour le rôle qu’elles ont joué dans la présentation de ma candidature. L’Université s’est révélée le cadre idéal pour construire ma carrière scientifique. Je tiens à remercier les nombreuses personnes de cet établissement qui m’ont soutenu sur les plans tant professionnel que personnel. »

La recherche de Damon Matthews montre comment toute émission de dioxyde de carbone entraîne une augmentation légère mais pratiquement irréversible des températures mondiales. Par ailleurs, ses travaux favorisent une meilleure compréhension de la science des changements climatiques et de leurs répercussions sur les humains et l’environnement. À cet égard, ils fournissent des solutions pour les atténuer de la meilleure façon possible.

« C’est extrêmement gratifiant d’être distingués par un organisme aussi prestigieux que la Société royale du Canada », souligne Graham Carr, vice-recteur exécutif aux affaires académiques par intérim et vice-recteur à la recherche et aux études supérieures. « Le fait que des membres de notre corps professoral obtiennent encore cet honneur prouve une fois de plus l’important apport de nos chercheuses et chercheurs à l’amélioration de la société canadienne. »

L’Université est commanditaire institutionnel du collège, ce qui reflète bien son engagement envers les chercheurs de la nouvelle génération.


Apprenez-en davantage sur les
travaux de Damon Matthews en matière de changements climatiques.



Back to top Back to top

© Université Concordia