Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

« Le sport favorise l’épanouissement personnel »

Une étudiante-athlète de l’Université Concordia peut s’adonner à sa passion grâce au soutien de donatrices et donateurs.
5 juin 2020
|
Par Richard Burnett, BA 88

Ornella Zaatar « À mon avis, les activités parascolaires et l’engagement sont des éléments essentiels du cursus universitaire », précise Ornella Zaatar.

Dès son plus jeune âge, Ornella Zaatar savait qu’elle ferait carrière dans le domaine sportif.

« J’avais sept ans quand j’ai commencé à jouer au basketball », explique la jeune femme, athlète d’élite depuis l’enfance.

Née au Canada, Ornella Zaatar a pratiqué ce sport professionnellement au sein du club Riyadi – au Liban, pays où elle a grandi. De retour à Montréal, elle étudie à l’Université Concordia. Là, elle intègre l’équipe féminine de basketball des Stingers au cours de la saison 2017-2018.

Alors qu’elle prépare un baccalauréat en commerce à l’École de gestion John-Molson, elle se rend compte qu’elle a besoin d’aide financière. En 2019, elle effectue une demande en ce sens et se voit octroyer 1 000 $ à titre de boursière dans le cadre de la campagne du nouveau millénaire.

« Cette bourse a joué un rôle important dans la poursuite de mes études, souligne Ornella Zaatar. En effet, elle m’a permis de couvrir des besoins fondamentaux comme l’achat de fournitures et de manuels universitaires – une dépense non négligeable pour une étudiante. En outre, ce coup de pouce financier a contribué à ma tranquillité d’esprit. »

Un lieu multicultural et un second chez-soi

Participant à un programme d’échange, la jeune femme étudie actuellement à l’Université des sciences appliquées d’Amsterdam, aux Pays-Bas.

« La diversité qui règne à Amsterdam me rappelle celle qui prévaut à Concordia », affirme l’étudiante, qui prévoit rentrer à Montréal au cours de l’été 2020. « Le Canada est un pays très multiculturel, et le fait que Concordia accueille des étudiantes et étudiants de toutes les origines culturelles me plaît beaucoup ».

Ornella Zaatar n’hésite pas à le déclarer : Concordia continue à façonner sa personnalité. Parallèlement à ses études, elle a fait du bénévolat au Service de gestion de carrière et a siégé – à titre de déléguée aux sports – au comité des concours de l’École de gestion John-Molson. Ce groupe s’occupe de gérer le plus important programme de concours d’études de cas du monde.

« À mon avis, les activités parascolaires et l’engagement sont des éléments essentiels du cursus universitaire », précise-t-elle.

En plus de prêter main-forte à Concordia, l’étudiante-athlète est, depuis 2017, entraîneuse de basketball au Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie, un établissement d’enseignement secondaire privé pour jeunes filles, situé à Montréal. Elle a par ailleurs terminé un programme de certificat sur les principes fondamentaux de la gestion globale des sports (« Fundamentals of Global Sports Management ») à l’Université de New York.

Ornella Zaatar songe maintenant à la prochaine étape de sa carrière. « Je voudrais faire une maîtrise en marketing et en gestion des sports », révèle-t-elle.

La jeune femme est reconnaissante d’avoir pu vivre sa passion grâce à la bourse que lui a décernée Concordia.

« Selon moi, le sport favorise l’épanouissement personnel, dit-elle. Pour ma part, il m’a aidée à grandir et à devenir une personne disciplinée. »

 



Back to top Back to top

© Université Concordia