Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Prix de l’engagement érudit 2018


2018 Award Winners sTudents

Étudiantes lauréates - Annick Maugile Flavien et Meghan Gagliardi

Annick Maugile Flavien et Meghan Gagliardi ont mis sur pied un programme de résidence intracommunautaire spécialement destiné aux artistes visuels issus de la communauté noire et œuvrant à Montréal. Ce projet a été mis sur pied d’abord afin de reconnaître, puis de combler le manque d’événements et d’espaces dotés des ressources nécessaires pour que les membres de la communauté noire montréalaise puissent exprimer leur sens identitaire et nouer des liens avec les établissements officiels de la métropole. Annick et Meghan ont cerné ce besoin à la suite de consultations auprès des membres de la communauté. Ce travail s’inscrivait dans le cadre de leurs tâches en tant que coordonnatrices du projet C-FAR (Critical Feminist Activism and Research) [« activisme féministe critique en matière de recherche »] – une initiative de l’Institut Simone-De Beauvoir.

La résidence et la programmation qui l’entoure avaient été conçues dans l’optique d’offrir aux artistes noirs émergents la possibilité de bénéficier d’un soutien à la création de leurs œuvres. Cette initiative de collaboration – qui culminait avec une exposition intitulée Symboles de résistance – avait pour objectif d’aider les artistes à renforcer leurs liens avec les communautés noires de Montréal et à établir un dialogue constructif avec les membres de la communauté de Concordia. C’est dans cet esprit qu’Annick et Meghan ont créé – dans la foulée de leur exposition – un espace parallèle éducatif stimulant, où les artistes, les étudiants, les organismes communautaires et les membres de la communauté peuvent se rencontrer pour explorer le phénomène d’appartenance à l’identité noire montréalaise, sa signification et son histoire. Leur démarche a en outre contribué à la création de canaux de communication essentiels entre les établissements officiels et la communauté. Du coup, elles ont incité les artistes et les étudiants de tous âges à envisager l’enseignement des arts et l’histoire comme un parcours viable.


20180327 Concordia Engagement Awards Recipients Sonia Di Maulo

Professeure lauréate - Sonia Di Maulo

Professeure à temps partiel à l’Université Concordia, Sonia Di Maulo a joué un rôle primordial dans l’encadrement d’étudiants tout au long d’un processus de consultation d’un an en partenariat avec Wendy Seys, directrice générale du conseil d’alphabétisation de Yamaska. Ensemble, elles ont exploré la refonte globale de divers programmes, tels que le programme de formation des tuteurs, lequel touche les formateurs de tuteurs, les tuteurs bénévoles, le personnel et les étudiants adultes en alphabétisation.

Ce projet était une initiative locale. Organisme communautaire de littératie, le conseil d’alphabétisation de Yamaska était aux prises avec un modèle de formation de ses tuteurs bénévoles complètement dépassé. Qui plus est, l’organisme ne disposait pas des ressources humaines et financières nécessaires pour mener une évaluation et une refonte de ses pratiques existantes. La professeure Di Maulo a réuni des universitaires et des praticiens afin qu’ils puissent apprendre les uns des autres. Ensemble, ils s’étaient donné comme objectif d’élaborer un processus et des outils destinés à soutenir les tuteurs bénévoles qui travaillent auprès d’étudiants adultes en alphabétisation. Comportant plusieurs défis, le projet a permis à des étudiants en technologie éducative de se préparer à leur future carrière dans le domaine, notamment en leur donnant la possibilité d’acquérir une expérience pratique et de répondre à un besoin réel dans la communauté.


20180327 Concordia Engagement Awards Recipients Lisa Commerford

Partenaire communautaire lauréate - Lisa Comerford et le CPE Les P'tits Profs 

Lisa Comerford et le CPE Les P’tits Profs ont ouvert leur espace de garderie à des personnes âgées bénévoles afin qu’elles puissent prendre part aux activités éducatives des jeunes enfants. Grâce au soutien du Conseil des Aînés et des Aînées de NDG et de l’Université Concordia, cette initiative a permis à des membres d’une population plus âgée et vulnérable de participer aux activités de la garderie. La démarche a eu pour effet d’alléger la tâche du personnel débordé et d’augmenter le degré d’attention accordé à chaque enfant. En qualité de directrice des services de garde orientés vers la communauté, Lisa Comerford a joué un rôle de premier plan pour ce qui est d’apporter des commentaires constructifs dans le but de renforcer les compétences des bénévoles, de la coordonnatrice de projet et des éducatrices.

Ce projet pilote a obtenu une subvention sous la bannière de l’initiative ACT (Ageing + Communication + Technologies, « vieillissement, communication et technologies »). Ce financement permettra de soutenir un chercheur-doctorant et un adjoint de recherche alors qu’ils mèneront des travaux sur la création de liens intergénérationnels à la garderie. Par ailleurs, plusieurs présentations ont été données dans le cadre de cours au Département de sciences humaines appliquées afin d’explorer la notion de liens communautaires intergénérationnels. Le partenariat entre le CPE Les P’tits Profs et l’Université Concordia a révélé le potentiel de ce type de lien. Qui plus est, l’enseignement a montré que, avec le soutien des personnes appropriées, il est possible de vaincre la ségrégation fondée sur l’âge.


Prix de l’engagement érudit 2017


Prix de l’engagement érudit 2016


Prix de l’engagement érudit 2015


Back to top Back to top

© Université Concordia