Concordia University

http://www.concordia.ca/content/concordia/en/finearts/art-history/programs/graduate/art-history-phd/seminars/archives/2010-2011/arth-803n-4.html

ARTH 803N/4 A - Art, espace public, médiations

Dr. Suzanne Paquet
Thursdays 1:00-4:00

L'art, sous diverses formes, participe depuis longtemps à la vie publique de la cité. Dans
une économie globalisée fondée sur la mobilité, un régime économique que Jeremy
Rifkin qualifie d'économie culturelle, l'art et ses manifestations prennent, dans l'espace
public, une importance accrue. Cela aurait pour effet, selon Yves Michaud, d'entraîner à
la fois le triomphe de l'esthétique et la 'vaporisation' de l'art.

Ce séminaire sera l'occasion de vérifier si l'art et les modèles artistiques ont un véritable
pouvoir de transformation de l'espace public urbain. Il s'agira donc d'examiner le rôle
médiateur de certaines formes artistiques au regard des pratiques d'organisation ou de
production de l'espace, suivant quelques modalités spécifiques :

  • Les systèmes de représentation définis par l'art ou qui en sont tributaires (la perspective / les perspectives; les images, leur reproduction et leur transmission, etc.).
  • L'usage des formes de l'art à des fins urbanistiques (l'art public; les procédés d'aménagement urbain inspirés par des modèles artistiques ou par les dynamiques de la représentation, etc.).
  • Certaines pratiques artistiques, récentes et moins récentes, qui prennent à partie ou qui rejettent les usages institutionnalisés de l'art (artistes et collectifs travaillant directement dans les lieux publics de la ville, interventions visant à créer, à réaffirmer ou à renouveler les liens sociaux et les rapports à l'espace et à l'environnement urbains, etc.).

La théorie de l'acteur-réseau, ou sociologie de l'innovation, par laquelle on en arrive à saisir les phénomènes en traçant les associations qui font agir les acteurs, les agents et les choses - ici des artistes, des formes artistiques, des lieux, des institutions, des pratiques ou des motifs économiques, politiques, urbanistiques, culturels et spatiaux - sera le modèle d'observation employé. Cette théorie admet que les objets soient eux-mêmes des médiateurs, des opérateurs de transformation : ce sont souvent autour d'eux que se construisent les collectifs, ce qui est tout à fait juste en ce qui concerne les oeuvres d'art. Refusant le cloisonnement et un regard trop strictement disciplinaire sur les catégories d'actants, elle s'avère très productive pour l'étude des arts en situation complexe.

Les étudiants seront invités à travailler à partir de cas liés à leurs propres recherches. La notion d'espace public sera considérée dans un sens élargi, dans sa multiplicité, tissant des relations entre lieux physiques et situés, réseaux de communication et environnements médiatiques, donnant lieu à des actions et des assemblages, des débats, des formes expressives particulières.

Telle que proposée par Bruno Latour : Changer de société, refaire de la sociologie, La Découverte, 2006, entre autres.

Back to top

© Concordia University