Concordia University

http://www.concordia.ca/content/shared/en/events/artsci/scpa/quescren/2018/02/15/creative-economy-workshop.html

Workshops & seminars, Conferences & lectures

Atelier : L’économie créative et culturelle chez les artistes et les professionnels culturels anglophones du Québec

Date and time
Date & time

February 15, 2018
10 a.m. – 12 p.m.

Where
Where

Room - Concordia University Conference Centre, MB9
John Molson Building
1450 Guy
Sir George Williams Campus

Cost
Cost

Free

Speaker(s)
Speaker(s)

Anne Robineau

Organization
Organization

Organized by: Canadian Institute for Research on Linguistic Minorities and QUESCREN

Contact
Contact

Anne Robineau

rockheadsparadise

Calypso singer Lord Caresser at Rockhead’s nightclub, Montreal, 1951
(Louis Jaques, LAC, MIKAN 3615426)

Le concept d’économie « créative » est-il toujours pertinent pour comprendre le lien entre économie, culture et création?

Comment des politiques publiques ont-elles intégré l’économie créative dans leurs stratégies d’action culturelle au Québec ?

Quels rôles jouent les artistes, les professionnels et certaines institutions et organismes culturels de langue anglaise ou bilingues dans cette économie au Québec?

Cet atelier propose une réflexion sur le concept d’économie « créative » et le rôle de la communauté linguistique anglophone et de l’attractivité de l’anglais au Québec sur cette économie. Nous nous interrogerons sur les critères de ce qui désignerait l’économie créative comme la taille de la population artistique anglo-québécoise, le poids de plusieurs institutions collégiales et universitaires, puis la concentration de certaines catégories socio-professionnelles dans des quartiers en phase de revitalisation (Mile-End) Nous présenterons le cas de plusieurs politiques publiques qui intègrent ce concept dans leurs stratégies d’action culturelle et de cadres conceptuels qui visent à en mesurer la portée de façon quantitative. Rappelons, par exemple, que la culture est au cœur de la stratégie de développement économique de certaines municipalités comme la Ville de Montréal qui fait partie du Réseau des villes créatives de l’UNESCO depuis 2006. Cet atelier entend donc:

  • Combler des connaissances sur l’articulation du concept d’économie créative et de la spécificité d’une partie de la communauté anglophone au Québec, en particulier de sa communauté d’artistes et de professionnels culturels. 
  • Mieux comprendre ce qui, aujourd’hui, donne lieu à des interactions entre les « créatifs » anglophones et francophones du Québec et valorise le rôle du bilinguisme.

Cet atelier est financé via un projet de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada dirigé par Dr. Anne Robineau de l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques à l'Université de Moncton. Il est organisé en partenariat avec le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) à l'Université Concordia. Cliquez ici pour plus de détails sur ce projet de recherche.

Cliquez ici pour vous inscrire


 

Is the concept of 'creative' economy still relevant for understanding the link between the economy, culture and creation?

How have public policies in Quebec integrated the creative economy in their cultural action strategies?

What roles do English-speaking or bilingual artists, professionals, institutions and cultural organizations play in this economy in Quebec?

This workshop addresses the concept of "creative" economy, the role of the English-speaking community within this sector, and the question of the attractiveness of the English language. We will examine the criteria used to define the creative economy, such as the size of the English-speaking population involved in the arts, the importance of several college and university institutions, and the concentration of people in certain socio-professional categories in areas undergoing revitalization (for instance, Montreal's Mile End neighbourhood). We will also present public policies that incorporate this concept into their cultural action strategies. Furthermore, we will examine conceptual frameworks intended to measure the creative economy in a quantitative way. Culture is central to the economic development strategy of some municipalities, including Montreal, which has been part of the UNESCO creative cities network since 2006. The workshop therefore intends to build knowledge about:

  • How the creative economy concept is articulated in relation to the specific nature of the English-speaking artist and cultural professional sub-community;
  • Factors affecting interactions between Quebec's francophone and anglophone creatives, and the value of bilingualism.

The workshop is an activity funded through a Social Sciences and Humanities Research Council research project of Dr. Anne Robineau of the Canadian Institute for Research on Linguistic Minorities, Université de Moncton. It is organized in partnership with Concordia University’s Quebec English-Speaking Communities Research Network (QUESCREN). Click here for more details on this research project

Please note: The main presentation is in French, and will be followed by an English-language discussion.

Click here to register

Back to top Back to top

© Concordia University